Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
brunoelodiedreams.over-blog.com

Road-trip en moto: Croatie Monténégro Albanie Macédoine Grèce Italie Roumanie Hongrie Slovénie Bosnie Serbie Les Carpates Transfagarasan TransAlpine Stelvio Dolomites Pays de l'Est Pays baltiques Pologne Slovaquie Estonie Lettonie Lituanie .... Aventure Road trip Road-book Ducati Multistrada BMW R1200GS Adventure R1250GSA

J14: Entre terre et mer

J14: Entre terre et mer

Je l'avais prédit ! Le petit-déjeuner est à la hauteur des lieux. Nous sommes comme des pachas. La discussion avec nos hôtes ne s'arrête plus et ils répondent à toutes nos questions sur le Portugal: mode de vie, l'immigration, l'évolution du pays, principalement la région Algarve, le tourisme et j'en passe. C'est très enrichissant et la matinée file à grande vitesse. Pas grave, ça fait partie du voyage et, quelque part, c'est exactement ce qu'on recherche.

Une bonne douche et nous voilà derrière la bulle de la moto ! Au programme, une belle petite boucle au cœur de l'Algarve et la visite de quelques petites villes. Nous montons dans les hauteurs et au plus haut il n'y a que 600 mètres. Nous traversons de très mignons villages et même des "lieux-dits" typiques. Nous sommes entourés de pistes, nous n'en avons jamais vu autant. Celui qui veut faire du off-road dans cette région est le roi du monde. Les pistes sont plutôt roulantes et certaines proposent des déclivités importantes: un vrai terrain de jeu !!!

 

J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer

Le bitume est propre, pas de ligne droite et des courbes longues à souhait... pfff le pied ! Nous nous amusons simplement et profitons que la moto soit plus légère aussi.

Et nous retrouvons doucement la côte. Nous commençons par Tavira. Ville simple mais mignonne. Nous retenons cette église abandonnée et taguée.

J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer

Nous rejoignons ensuite Olhão, la dernière ville avant Faro en venant de l'est. Cette fois, nous stationnons la moto et prenons le temps de divaguer dans les petites rues piétonnes. C'est un jour férié également ici, c'est très calme. Cela nous convient parfaitement. 

J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer

Et comme il faut bien  faire un peu les vrais touristes, nous avons continué quelques kilomètres plus loin avec Faro. Cette ville est le point d'arrivée de milliers de touristes au quotidien. Ils affluent sur cette côte d'Azur portugaise. Un peu plus tard, en faisant quelques courses, j'entendrai des touristes français devant moi, à la caisse d'un supermarché, dire qu'ils avaient passé une excellente journée avec piscine, plage et... et... et les courses ! Putain le cauchemar 😂. Faro se développe pour accueillir un maximum de monde. Un peu comme tout ce qu'on a vu jusqu'à maintenant, il y a de nombreux immeubles et maisons abandonnés et délabrés. Il y a un énorme potentiel. Par contre, dans le sud du pays, nous trouvons qu'il y a une harmonie dans les villes et villages qu'il n'y avait pas dans la partie nord. Et nous trouvons que c'est important d'avoir un minimum d'homogénéité sinon c'est du "n'importe quoi". 

J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer
J14: Entre terre et mer

Nos hôtes nous ont expliqué le développement de l'Algarve grâce aux anglais qui avaient réalisés de nombreux forages pour apporter l'eau manquante aux habitations. Ici il ne pleut que quelques petits jours par an, septembre octobre en temps normal. L'été il fait principalement 40 à 45° et ça fait plus d'un an qu'ils n'ont pas vu une goutte de pluie. Nous avons de la chance de visiter la région avec environ 28° et c'est vraiment une chance. J'écris ces lignes au bord de la piscine avec un plaid sur mes épaules. Quel plaisir ! 

Il y a des dizaines de terrains de golf, des villas de millionnaires, des jets privés, ... St Tropez n'a qu'à bien se tenir.

Nous passons par Loulé au retour, un mini tour en moto, peut-être nous y retournerons mais pour l'instant il est temps de faire quelques courses pour se préparer de bonnes salades dans notre location pour manger au bord de la piscine. Je ne me priverai pas d'elle d'ailleurs avant de prendre l'apéro. 

Demain ce sera au tour de l'ouest de la région. Nous commencerons par une boucle dans le Parc Naturel du sud-ouest qui finira au cap sud du pays là où les courants seraient les plus forts au pays et où la température chuterait par rapport au reste du pays. Les surfeurs ont leur pépite comme les motards ont leurs cols de montagnes. Nous reviendrons chez nos hôtes préférés par la côte sud et essaierons de voir les grottes du bord d'océan si connues. Mais tout cela est pour demain.

Ciao ciao 

J14: Entre terre et mer
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Salut à tous les deux ✌️…J’aime beaucoup cet épisode pour son côté « nature » qui se le dispute avec les contrastes graphiques immortalisés au cours de votre balade. J’aime,bien aimé cette église revêtue de « tags » qui lui donne un côté moins…solennel ! Les artistes sont partout et je trouve cela très bien. Côté « nature », en effet, ce devait être bien sympa de piloter ta monture sur de pareils « chemins » sans rencontrer âme qui vive. C’est un peu l’aspect le plus évident de ce témoignage ou l’on s’aperçoit que ce n’est pas le déferlement touristique. Et je pense que j’aurais beaucoup apprécié aussi apprécié cette sensation de plénitude dans une relative….solitude. Top et super. Top ! 👍✌️✌️ Merci encore à vous deux pour mon petit « voyage immobile » ♥️👍👍👍
Répondre